Quand aller voir un kiné?

Quelle différence entre un ostéopathe et un kinésithérapeute ?

Alors que le kinésithérapeute va se concentrer sur la zone traumatisée du corps, l’ostéopathe va traiter le corps dans son ensemble. La kinésithérapie sera prescrite par un médecin tandis que l’ostéopathie non. La kiné se fait par plusieurs séances, à espaces réguliers. L’ostéo peut se faire de façon isolée.

Comment avoir des séances de kiné ?

Quel que soit le motif, il y a un préalable indispensable pour être pris en charge par la Sécu, c’est d’avoir une ordonnance. Vous pouvez aussi aller chez le kiné sans prescription, pour un massage de détente ou un traitement contre la cellulite par ex, mais dans ce cas, il n’y a aucun remboursement possible.

Puis-je aller chez le kiné sans ordonnance ?

Il est possible de consulter un masseur-kinésithérapeute sans ordonnance, par exemple pour des soins esthétiques sur une cicatrice, pour un massage de détente ou pour un traitement contre la cellulite. Mais dans ce cas, les soins ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie.

Quand consulter Osteo ou kiné ?

Concrètement, pour des douleurs aux cervicales, il est recommandé de consulter un kiné plutôt qu’un ostéopathe. La kinésithérapie est également privilégiée à l’ostéopathie pour des douleurs musculaires ou un mal de dos.

C\'EST INTÉRESSANT:  Question: Comment muscler son dos avec une hernie discale?

Est-ce que l’ostéopathie soigne les angoisses ?

Dans le traitement de l’anxiété et du stress, l’ostéopathe intervient directement sur les organes émotionnels “engorgés”. Nous pourrons agir sur les symptômes physiques locaux du stress et les soigner.

Qui peut prescrire des séances de kiné ?

La “kiné” est prescrite par le médecin généraliste, par un spécialiste (rhumatologue, ou parfois ORL, pour la kinésithérapie respiratoire) ou par un chirurgien. L’ordonnance peut indiquer seulement la nature des soins à effectuer, sans préciser un nombre de séances.

Est-ce que les kiné peuvent faire une ordonnance ?

Les masseurs-kinésithérapeutes sont autorisés à prescrire des dispositifs médicaux dont la liste est fixée par arrêté

Quand aller voir un ostéopathe ?

Lorsque les contraintes sont trop fortes ou trop nombreuses, cela crée un terrain favorable à l’apparition de douleurs, de troubles fonctionnels ou de pathologies. C’est pour cette raison qu’il est important de consulter un ostéopathe 2 à 3 fois par an, même s’il n’y a pas de douleurs afin de prévenir leur apparition.

Quel professionnel pour posture ?

Le physiothérapeute intervient notamment lors :

de blessures de sport. de maux de dos, de cou ou de tête. d’un manque de souplesse et raideurs articulaires. de problèmes de posture.