Quand opérer une hernie crurale?

Quels sont les risques d’une hernie crurale ?

Le risque de complication de la hernie est lorsque celle-ci devient douloureuse brutalement et qu’elle ne peut plus se réduire (rentrer toute seule) ou avec de l’aide : on parle alors d’hernie étranglée (aspect souvent rouge et tendu de la « boule »).

Comment se passe l’opération d’une hernie crurale ?

La chirurgie consiste, le plus souvent, à réduire le sac herniaire (le réintégrer dans l’abdomen) et refermer le « trou » (ou orifice) soit de manière naturelle, avec les muscles alentours et du fil non résorbable, soit à l’aide d’une prothèse (qui peut s’imaginer comme un filet très serré, tendu).

Quelles sont les causes d’une hernie crurale ?

Les facteurs de risque de survenue d’hernie sont tout ce qui augmente la pression au niveau abdominal, c’est-à-dire la toux chronique, le port de charges lourdes, l’adénome de prostate (une grosse prostate qui oblige à « pousser » pour uriner), la constipation, la grossesse.

C\'EST INTÉRESSANT:  Tu as demandé: Quel est le meilleur complément alimentaire pour l'arthrose?

Quelle est la différence entre une hernie inguinale et une hernie crurale ?

On parle de hernie inguinale lorsque la hernie siège juste au-dessus du pli de l’aine, de hernie crurale lorsqu’elle est située en dessous du pli de l’aine et de hernie ombilicale quand la hernie est placée au niveau du nombril.

Quelles sont les douleurs d’une hernie crurale ?

Lorsqu’il s’agit d’une hernie crurale, on ressent une tuméfaction sous la ligne du pli de la cuisse et quand on appuie dessus, on peut la réintroduire dans la paroi abdominale.

Où se situe une hernie crurale ?

Une hernie fémorale, aussi nommée hernie crurale, se situe dans le pli de l’aine et sort à travers l’anneau fémoral, au-dessous du ligament inguinal. La hernie fémorale touche le plus souvent les femmes.

Comment se passe une opération d’une hernie ?

Elle a lieu généralement sous anesthésie générale et par laparotomie (incision de la paroi de l’abdomen). En plus de traiter la hernie, le chirurgien doit parfois enlever une partie de l’intestin grêle. Après cette intervention, l’hospitalisation est plus longue qu’après traitement d’une hernie sans complication.

Quel repos après opération hernie inguinale ?

Aucun traitement n’est nécessaire en règle générale et tout rentre dans l’ordre en quelques jours. Les activités physiques et sportives doivent être suspendues pendant 3 à 4 semaines. En effet, il est important d’éviter tout effort de soulèvement, pour éviter que la prothèse ne se déplace.

Quand il faut opérer un hernie inguinale ?

Une hernie inguinale étranglée est une URGENCE CHIRURGICALE. Une hernie inguinale engouée doit être opérée rapidement. Une hernie non compliquée est opérée lorsqu’elle est responsable d’une gêne. Cette gêne peut être une douleur, une pesanteur, des tiraillements ou simplement esthétique.

C\'EST INTÉRESSANT:  Quel Anti inflammatoire pour contracture musculaire?

Qui consulter pour une hernie crurale ?

C’est le chirurgien viscéral qui s’occupera d‘opérer votre hernie. Plus largement, celui-ci s’occupe de tout l’abdomen (intestins, foie, estomac…). Votre médecin traitant vous adressera à l’un d‘entre eux.

Quels sont les symptômes de la hernie inguinale ?

Une hernie inguinale se manifeste fréquemment par une gêne, une pesanteur ou une grosseur en bas de l’abdomen.

Quels sont les symptômes d’une hernie inguinale ?

  • gêne ou douleurs dans la zone inguinale (située entre l’abdomen et la cuisse) ;
  • sensation de pesanteur ;
  • apparition d’une “boule” au niveau de l’aine.

Quels sont les risques d’une hernie inguinale ?

La principale complication est l’étranglement de la hernie . La hernie inguinale peut s’étranger avec d’abord une tuméfaction nettement douloureuse et difficile à remettre en place (réduire) sauf par une manœuvre douce effectuée par un médecin. Puis la hernie devient irréductible : il s’agit alors d’une urgence.

Comment vivre avec une hernie inguinale ?

Une petite hernie inguinale ne provoquant aucune gêne ne nécessite aucune d’intervention, une simple surveillance suffit. Une ceinture de contention peut être proposée, pour maintenir le sac herniaire en zone abdominale.